Notre but est d’apporter notre savoir-faire et nos compétences dans la construction de centrales solaires photovoltaïques.
La production d’électricité dite « propre » est notre principale priorité.

Nos coordonnées

Bvd Carl-Vogt 33
CH-1205 Genève – Suisse

Email: info@prime-energy-technics.ch
Phone: +41 (0) 22 310 55 52

SOLAIRE. PHOTOVOLTAÏQUE ET THERMIQUE.

La différence entre un panneau solaire photovoltaïque et un panneau solaire thermique : le premier cité produit de l’électricité à partir de la lumière du soleil, grâce à des cellules assemblées en modules. Le solaire thermique transforme le rayonnement du soleil en chaleur grâce à des capteurs thermiques qui chauffent l’eau domestique.

Chaleur et lumière sont les deux sources d’énergie solaire pour produire de l’énergie. Elles nécessitent des panneaux différents : d’une part des panneaux conçus pour le chauffage (le soleil chauffe un liquide caloporteur) ou d’autre part des panneaux photovoltaïques qui alimentent le chauffage électrique et qui fonctionnent avec la lumière et non la chaleur.

 

Alors solaire photovoltaïque ou solaire thermique ?

L’idéal sur le plan des économies d’énergie est d’utiliser les 2 types de panneaux solaires, les deux se complétant parfaitement. Faisons d’abord le point avec le photovoltaïque.

Le marché du l’énergie photovoltaïque est en forte croissance en France (30% à 40% par an), avec notamment 800 raccordements d’installations solaires au réseau EDF chaque mois.

Ce petit « boom » s’explique par des tarifs de rachat de l’électricité passés à 57 centimes par kilowattheure (kWh) et au crédit d’impôt accordé aux particuliers à hauteur de 50% du montant de l’installation.

Pour beaucoup de ses partisans, le solaire est donc l’énergie de l’avenir avec une ressource dix mille fois supérieure à la consommation électrique actuelle de l’humanité selon le chercheur Jean-François Guillemoles (Le Monde).

Mais, avouons-le, s’équiper au solaire photovoltaïque ne présente pas encore un intérêt financier, les raisons se trouvent plutôt du côté écologique : vous produisez de l’énergie sans polluer et sans produire de gaz à effet de serre, tout en favorisant le développement de techniques énergétiques d’avenir.

 

Le photovoltaïque, comment en profiter ?

Pour faire simple, une installation photovoltaïque se compose de modules solaires constitués de cellules photovoltaïques (PV), elles-même constituées de fines couches de matériaux semi-conducteurs, généralement du silicium cristallin. Ces dernières absorbent la lumière et la convertissent en électricité.

Des modules inclus dans les matériaux de construction comme les « tuiles solaires » existent désormais et sont souvent plus faciles à intégrer.

Pour profiter de cette installation, vous devez avant tout avoir :

Le statut de propriétaire ;
Un accès à votre toit ;
Un toit exposé à la lumière du soleil sans restriction et avec une surface de 10 à 30 m2 ;
Une confirmation que vous avez le droit d’ installer des panneaux solaires délivrée par la mairie de votre lieu d’habitation. Pour un bâtiment neuf, il est préférable d’intégrer les modules dans le permis de construire.

 

Combien d’énergie produire en énergie solaire ?

Sachez qu’un générateur photovoltaïque installé dans le sud de la France produit en moyenne 30 à 40% plus d’électricité qu’une installation identique implantée dans le nord.

 

L’énergie moyenne apportée par le rayonnement solaire varie entre 3 kWh/m2 par jour dans le Nord de la France et 5 kWh/m2 par jour dans le sud.

Valeur de l’énergie du rayonnement solaire reçu pour un plan d’inclinaison égal à la latitude et
orienté vers le sud. (Source : ADEME)

 

Les avantages des panneaux photovoltaïques

Outre les aspects écologiques, le photovoltaïque présente de nombreux avantages :

– Vous pouvez utiliser l’énergie solaire photovoltaïque en complément d’autres sources d’énergie.

– Vous pouvez revendre l’intégralité ou surplus d’électricité à votre distributeur (EDF ou une régie locale) pour un contrat garanti sur 20 ans. En effet vous avez le choix entre :

injecter seulement dans le réseau public l’excédent de la production non consommé pour vos besoins propres ou,
injecter l’intégralité de l’électricité produite au réseau public. Le besoin en électricité sera alors couvert par la fourniture d’électricité par le distributeur.
– Vous vous protéger contre une hausse du prix de l’énergie car vous investissez dans une installation qui produira de l’électricité sur 20 ou 30 ans.

Comme rappelé auparavant, le tarif de rachat par EDF de l’électricité photovoltaïque pour 2008 est donc de 57,2 c€/kWh (avec prime d’intégration au bâti) en France métropolitaine pour tous les producteurs. Ce tarif vous permettrait ainsi de rentabiliser votre investissement sur une période comprise entre 8 et 20 ans selon son prix d’achat et l’ensoleillement de votre région.

 

L’impact de la météo sur les panneaux photovoltaïques

La pluie ne gêne pas le fonctionnement des panneaux photovoltaïque puisqu’il fonctionne à la lumière : d’ailleurs dans le nord et l’ouest de la France, avec un moindre ensoleillement qu’à Lyon, les panneaux sont plus performants au printemps et en été ; en hiver ils sont plus performants à Lyon. Sur l’année, le bilan est le même à Lyon ou à Lille.

 

La ressource solaire moyenne exploitable en France est de 1300 kWh/m2 par an.

La production moyenne avec un système polycristallin d’une puissance de 1 kWc sur environ 9 m2 est :

de 1100 à 1300 kWh dans le Sud Est, la Corse, les Pyrénées Orientales,
de 950 à 1100 kWh dans le sud est, le pays basque, le Bordelais maritime,
de 800-950 kWh dans une grande zone couvrant le centre, le Lyonnais, les Pays de la Loire, la Bretagne, la Normandie
de 700 à 800 kWh dans le Nord, le Nord Est, l’Alsace, la Belgique.

Source: http://www.consoglobe.com/solaire-photovoltaique-thermique-2682-cg/2